ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 20/3 - 2011  - pp.192-198  - doi:10.1007/s13546-011-0249-8
TITRE
Myocardites aiguës

TITLE
Acute myocarditis

RÉSUMÉ

Le terme « myocardite » signifie inflammation du muscle cardiaque, avec à l’examen histologique un infiltrat de cellules inflammatoires et des signes de nécrose myocytaire. Le diagnostic de myocardite aiguë doit être évoqué chez un malade pour lequel sont apparus récemment des signes d’insuffisance cardiaque, en l’absence de maladie coronarienne ou valvulaire évolutive. Une forme fulminante de la maladie, le plus souvent en rapport avec une infection par un virus à tropisme cardiaque, tels le parvovirus B19, le virus herpès de type 6, les coxsackies et les adénovirus, doit être envisagée si les premiers signes cliniques sont apparus très récemment (quelques jours), faisant suite à un épisode pseudo-grippal. Lorsqu’une forme fulminante de la maladie est suspectée, il faut rapidement prendre contact avec un centre médicochirurgical ayant la capacité de mettre en place une assistance circulatoire mécanique (extracorporeal membrane oxygenation [ECMO]), le plus souvent en ayant recours à une unité mobile, compte tenu des risques d’aggravation extrêmement rapide de la maladie et du pronostic péjoratif si des défaillances viscérales ou un arrêt cardiaque surviennent avant la mise en place du dispositif. Les années qui viennent permettront peut-être d’établir de nouvelles stratégies thérapeutiques spécifiques agissant sur le système immunitaire en fonction de la phase de la maladie.



ABSTRACT

Myocarditis is defined as inflammation of the myocardium accompanied by myocellular necrosis. Acute myocarditis should be considered in patients who present with a recent onset of cardiac failure or arrhythmia. Fulminant myocarditis is a distinct entity characterized by the sudden onset of severe congestive heart failure or cardiogenic shock, usually following a flu-like illness. Parvovirus B19, human herpesvirus 6, coxsackievirus, and adenovirus are most frequently the viruses responsible for the disease. Treatment of myocarditis remains largely supportive, since immunosuppression has not been proven to be beneficial for acute lymphocytic myocarditis. Trials of antiviral therapies, or immunostimulants such as interferons, suggest a potential therapeutic role but require further investigation. Lastly, early recognition of patients rapidly progressing to refractory cardiac failure and their immediate transfer to a medical and surgical center which is experienced in mechanical circulatory support is warranted. In this setting, extracorporeal membrane oxygenation (ECMO) should be the first-line mechanical assistance. For highly unstable patients, the preferred option is a Mobile Cardiac Assistance Unit, that rapidly moves to primary care hospitals with a portable ECMO system and hooks it up before refractory multiorgan failure occurs.



AUTEUR(S)
A. COMBES, J.-L. TROUILLET, J. CHASTRE, C.-É. LUYT

Reçu le 1 février 2011.    Accepté le 9 février 2011.

MOTS-CLÉS
Myocardite, Défaillance cardiaque, Choc cardiogénique, Virus

KEYWORDS
Myocarditis, Cardiac failure, Cardiogenic shock, Virus

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (108 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier