ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 20/3 - 2011  - pp.223-227  - doi:10.1007/s13546-011-0253-z
TITRE
Le DRESS (drug reaction with eosinophilia and systemic symptoms): une synergie médicaments-virus qui peut conduire en réanimation

TITLE
DRESS (drug reaction with eosinophilia and systemic symptoms): a synergy between drug and virus leading to the intensive care unit

RÉSUMÉ

Le syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse ou DRESS (drug reaction with eosinophilia and systemic symptoms) est une toxidermie grave. Il se traduit par l’association d’une fièvre élevée, d’un rash cutané avec oedème du visage, d’une polyadénopathie, d’une éosinophilie et/ou de lymphocytes atypiques. La gravité est liée à la survenue d’atteintes viscérales (hépatite, hémophagocytose, encéphalite, pneumopathie, insuffisance rénale, pancréatite, thyroïdite…) qui peuvent évoluer vers un tableau de défaillance multiviscérale et conduire à un transfert en réanimation. Ce syndrome occupe une place particulière dans les toxidermies. Il s’agit en effet d’un syndrome lié à une réponse immunologique contre des réactivations virales (human herpesvirus 6, human herpesvirus 7, virus Epstein-Barr et cytomégalovirus) induites par la prise de certains médicaments. Le DRESS doit aujourd’hui être considéré comme une maladie virale où certains médicaments jouent un rôle inducteur de réactivations virales sur un terrain prédisposé génétiquement qui reste à identifier. Le DRESS est un modèle d’étude d’un domaine de la médecine encore peu connu: la possible synergie entre médicaments et virus.



ABSTRACT

Drug-induced hypersensitivity syndrome or DRESS (drug reaction with eosinophilia and systemic symptoms) is a severe drug-induced reaction. Its features include high fever, rash, facial oedema, lymphadenopathies, eosinophilia, and atypical lymphocytes. Its severity is due to the development of visceral manifestations (hepatitis, hemophagocytic syndrome, encephalitis, pneumonitis, renal failure, pancreatitis, and thyroiditis) and may lead to multiple organ failure and a transfer to the intensive care unit. This syndrome has some specificities among the cutaneous adverse drug reaction. DRESS is the consequence of an immune response directed against viral reactivations (Human Herpesviurs 6, Human Herpesvirus 7, Epstein-Barr virus, cytomegalovirus). These viral reactivations are induced by a few drugs. DRESS should be considered as a viral disease in which some drugs stimulate viral reactivations in a genetically predisposed background. DRESS is a model to study a medical area that is still unrecognized: the link between drugs and viruses.



AUTEUR(S)
Vincent DESCAMPS, S. RANGER-ROGEZ, P. MUSETTE, A. BARBAUD

Reçu le 17 janvier 2011.    Accepté le 20 février 2011.

MOTS-CLÉS
DRESS, Human herpesvirus 6, Herpesvirus , Défaillance multiviscérale

KEYWORDS
DRESS, Human Herpesvirus 6, Herpesvirus, Multiorgan failure

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (132 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier