ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 20/4 - 2011  - pp.287-296  - doi:10.1007/s13546-011-0288-1
TITRE
Évaluation de la composition corporelle en réanimation : avantages et limites

TITLE
Assessment of body composition in the intensive care unit patients: advantages and limitations

RÉSUMÉ

Le risque de dénutrition est élevé en réanimation. Ce risque va s’accroître dans les années futures en raison du vieillissement de la population et de l’augmentation de la prévalence de l’obésité, des maladies chroniques et du cancer, situations à haut risque de perte de masse maigre (MM). L’évaluation clinicobiologique de l’état nutritionnel est insuffisante pour estimer la perte de MM. Le déficit énergétique, conduisant à la perte de MM, est corrélé au pronostic et à l’évolution clinique durant le séjour en réanimation et a des conséquences sur la fonction musculaire et la qualité de vie du patient à la sortie. L’évaluation de la composition corporelle devrait donc être intégrée à la pratique clinique dans le cadre d’une prise en charge nutritionnelle précoce et optimisée. En raison de sa simplicité, de sa reproductibilité et de son faible coût, l’impédancemétrie corporelle bioélectrique (ICB) apparaît comme la méthode de choix. L’ICB permet de calculer l’angle de phase, qui est directement associé au pronostic du patient. Étant donné la perte importante deMMdurant le séjour en réanimation, les fluctuations hydriques inférieures à ± 2 kg n’empêcheraient pas d’identifier cette perte. L’ICB pourrait être utilisée comme méthode de mesure des variations hydriques. La composition corporelle peut aussi être évaluée de manière fiable par la tomodensitométrie (TDM). La mesure régulière de la MM en réanimation devrait permettre d’optimiser la prise en charge nutritionnelle et, secondairement, de réduire les complications et les coûts liés à la dénutrition, ainsi que d’améliorer la qualité de vie.



ABSTRACT

The risk of undernutrition is elevated in the intensive care unit (ICU). This risk will increase during the next decades because of ageing and higher prevalence of obesity, chronic diseases, and cancer, which are associated with a high risk of fat-free mass (FFM) loss. In these situations, the clinical and biological assessment of nutritional status is not accurate to estimate FFM loss. Energy deficit, leading to FFM loss, is correlated with the prognosis and clinical outcome during the ICU stay, and impairs patient’s muscle function and quality of life after ICU stay. Assessment of body composition should be implemented in the clinical practice in the setting of an early and optimized nutritional management. Because of its simplicity, reproducibility, and low cost, bioelectrical impedance (BIA) appears to be the method of choice to assess the body composition in the ICU. BIA also allows to calculate the phase angle, which is directly associated with prognosis. Given the importance of FFM loss during the ICU stay, body water variations less than ± 2 kg should not distort FFM loss identification. BIA could also be used as a method of measurement of body water variations. As recently suggested in oncology patients, body composition could be accurately evaluated by computed tomography images, which are frequently performed at the early phase of critical illness. Repeated FFM measurement could reduce undernutrition-related complications and costs as well as improve the quality of life of ICU patients.



AUTEUR(S)
R. THIBAULT, C. PICHARD

Reçu le 15 février 2011.    Accepté le 11 mai 2011.

MOTS-CLÉS
Composition corporelle, Masse maigre, Dénutrition, Impédancemétrie bioélectrique, Tomodensitométrie

KEYWORDS
Body composition, Fat-free mass, Undernutrition, Bioelectrical impedance analysis (BIA), Computed tomography

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (146 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier