ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 20/6 - 2011  - pp.516-524  - doi:10.1007/s13546-011-0309-4
TITRE
Prise en charge de la douleur des enfants drépanocytaires aux urgences : recommandations et état des lieux dans le Réseau Mère-Enfant de la francophonie

TITLE
Pain management of children with sickle cell disease in the emergency department: recommendations and current situation in the French-Speaking Mother and Child Network

RÉSUMÉ

La drépanocytose est une pathologie fréquente en France, et les douleurs survenant lors des crises vaso-occlusives (CVO) sont un des principaux motifs de consultation aux services d’accueil et de traitement des urgences (SAU), notamment en pédiatrie. La prise en charge de la douleur chez l’enfant drépanocytaire au SAU doit suivre les recommandations nationales mises à jour en janvier 2010 par la Haute Autorité de santé. L’identification rapide de ces patients et l’évaluation de la douleur par des échelles adaptées sont des étapes indispensables à cette prise en charge. Le traitement médicamenteux fait appel aux antalgiques de paliers 1 (paracétamol, ibuprofène) et 2 (codéine, nalbuphine) et rapidement si les douleurs sont sévères à de la morphine notamment en autoadministration continue au pousse-seringue (PCA), en assurant une hydratation suffisante et une prise en charge des effets secondaires des morphiniques. Un bilan biologique comprenant hémogramme et réticulocytes est souvent nécessaire. La drépanocytose est une pathologie caractérisée par la survenue de complications sévères telles que: accident vasculaire cérébral, syndrome thoracique aigu, infection bactérienne sévère et anémie aiguë; aussi, une surveillance attentive de ces patients est indispensable. Les patients drépanocytaires doivent être suivis en collaboration avec des centres de références spécialisés. Une étude internationale des pratiques réalisée au sein du Réseau Mère-Enfant de la francophonie (RMEF) révèle une large utilisation des échelles d’évaluation de la douleur et de la morphine en cas de CVO avec douleurs sévères chez l’enfant. En revanche, le mode d’administration de la morphine par PCA n’est pas encore employé dans tous les centres.



ABSTRACT

Sickle cell disease is common in France, and painful episodes related to it are one of the main causes of emergency department visits. Management of acute painful episodes in children with sickle cell disease should follow the French National guidelines published by the High Authority of Health and updated in January 2010. For optimal pain management, it is important to quickly identify patients with sickle cell disease and assess their pain using validated scales. Pain can be treated using level 1 (paracetamol, ibuprofen) or level 2 analgesics (codeine, nalbuphine), and morphine in case of severe pain. Morphine can be administered using a patient-controlled analgesia (PCA) pump. Laboratory tests including complete blood count and reticulocyte count are often necessary. Adequate hydration and prevention of side-effects of opioids is also necessary. Sickle cell disease is a condition characterized by the occurrence of severe complications such as stroke, acute chest syndrome, severe bacterial infection and acute anaemia, thus requiring careful patient monitoring. Patients with sickle cell disease should be referred to specialized centres. A survey of practices conducted in the Réseau Mère-Enfant de la francophonie (RMEF) shows that pain assessment scales are widely used in patients with sickle cell disease and that morphine is the treatment of choice in cases of severe pain; however, the use of the PCA pumps for morphine administration is still not a common practice in the RMEF centres



AUTEUR(S)
F. ANGOULVANT, S. REDANT, L. HOLVOET, B. MILLET, A. FERSTER, J. ANDREU-GALLIEN

Reçu le 28 juin 2011.    Accepté le 21 septembre 2011.

MOTS-CLÉS
Drépanocytose, Crise vaso-occlusive, Morphine, Douleurs, Pédiatrie

KEYWORDS
Sickle cell disease, Vaso-occlusive event, Pain, Morphine, Paediatrics

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (158 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier