ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 21/2 - 2012  - pp.142-148  - doi:10.1007/s13546-012-0457-x
TITRE
Apport des nouvelles technologies: vers une mesure non invasive de la pression artérielle pulsée ?

TITLE
A contribution from new technologies: towards a non-invasive method for measuring arterial pulse pressure?

RÉSUMÉ

La perspective d’une utilisation mieux validée des techniques non invasives d’analyse de l’onde de pouls pourrait offrir de multiples apports en pratique clinique. Dans ce domaine, le monitorage non invasif de la pression artérielle (PA) pourrait permettre un meilleur dépistage des variations tensionnelles rapides dans des situations d’instabilité hémodynamique où une mesure invasive est délicate ou peu habituelle à mettre en oeuvre. Le caractère continu de la mesure est également intéressant pour l’évaluation immédiate de l’efficacité d’une épreuve de remplissage. Par ailleurs, et quoique la validation reste à établir en pratique clinique, la généralisation d’une mesure non invasive continue de la variation respiratoire de la pression pulsée semble prometteuse chez les patients recevant une anesthésie générale ou une sédation en ventilation contrôlée, pour guider le remplissage vasculaire en peropératoire (chirurgie viscérale moyenne avec pertes insensibles, orthopédique, orthognatique…), mais également dans le cadre de l’optimisation hémodynamique en préhospitalier, aux urgences ou à l’entrée en réanimation. Pour les patients de réanimation, la mise en place d’un cathéter artériel radial reste la référence lorsque le contexte clinique (choc, utilisation de catécholamines) rend l’utilisation d’une mesure non invasive difficile et ininterprétable.



ABSTRACT

In clinical practice, the prospect of better validated use of non-invasive pulse wave analysis techniques offers many advantages. In this area, the non-invasive monitoring of arterial pressure could provide better detection of the rapid variations in pressure seen during situations of haemodynamic instability, where invasive measurement is either difficult or not commonly implemented. Continuous monitoring is also of interest in the immediate assessment of the effectiveness of a fluid challenge. Furthermore, and although validation is still required in clinical practice, the concept of continuous non-invasive monitoring of pulse pressure respiratory variations appears promising in mechanically ventilated patients under general anaesthetic or sedation, not only to guide fluid administration during surgery (abdominal surgery with minimal loss, orthopaedic surgery, orthognathic surgery, etc.), but also within the scope of haemodynamic optimisation for pre-hospital care, in the trauma and emergency department and upon admission to the intensive care unit. For patients in the intensive care unit with shock or receiving catecholamines, non-invasive measurement methods are difficult to use and interpret, so the insertion of a radial arterial catheter remains the standard clinical method in these cases.



AUTEUR(S)
M. GONZALEZ-ESTEVEZ, E. ROBIN, B. VALLET

Reçu le 27 novembre 2011.    Accepté le 31 janvier 2012.

MOTS-CLÉS
Monitoring, Pression artérielle, Réanimation, Anesthésie

KEYWORDS
Monitoring, Arterial pressure, Intensive care unit, Anaesthetic

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (215 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier