ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 21/4 - 2012  - pp.453-462  - doi:10.1007/s13546-012-0475-8
TITRE
Lésions d’ischémie-reperfusion rénale

TITLE
Renal damage following ischemia-reperfusion

RÉSUMÉ

La diminution brutale et profonde du débit sanguin rénal suivie de la restauration de la perfusion induit des lésions d’ischémie-reperfusion fréquemment impliquées dans la survenue d’une insuffisance rénale aiguë en réanimation. Une atteinte de la microcirculation rénale avec altérations de perfusion persistante après la reperfusion est impliquée dans l’extension des lésions ischémiques initiales, l’insuffisance rénale aiguë mais aussi la fibrose rénale et le développement de l’insuffisance rénale chronique. Les atteintes structurelles et fonctionnelles rénales ne se résument pas à de la nécrose tubulaire aiguë mais impliquent une infiltration par les cellules de l’inflammation et de l’immunité avec nécrose et apoptose cellulaire. Malgré les nombreuses voies thérapeutiques qui se sont avérées efficaces chez l’animal, aucune n’a réellement fait la preuve de son efficacité chez l’homme, probablement du fait de facteurs d’agression multiples, non uniquement ischémiques dans la majorité des situations cliniques.



ABSTRACT

Ischemia-reperfusion-induced renal injury due to profound decrease of renal blood flow followed by restoration of renal perfusion is frequent in critically ill patients. Ischemic-induced microcirculatory dysfunction and perfusion defects persist after reperfusion leading to extension of initial renal damage, renal fibrosis, and acute or chronic renal failure. Renal ischemia-reperfusion should not be regarded as a sole ischemic injury with acute tubular necrosis but involves renal inflammation with infiltration of immune cells with tubular necrosis and apoptosis. Despite numerous promising pre-clinical therapeutic interventions protecting the kidney from ischemic injury, such strategies have been mostly unsuccessful in the clinical setting. Multiplicity of factors involved with complexes mechanisms of injury in most clinical scenarios may explain such discrepancy.



AUTEUR(S)
R. DELATTRE, M. LEGRAND

Reçu le 6 novembre 2011.    Accepté le 23 février 2012.

MOTS-CLÉS
Ischémie, Reperfusion, Insuffisance rénale aiguë, Microcirculation, Inflammation, Hypoxie

KEYWORDS
Ischemia, Reperfusion, Acute renal failure, Microcirculation, Inflammation, Hypoxia

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (189 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier