ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 21/S2 - 2012  - pp.418-425  - doi:10.1007/s13546-011-0333-4
TITRE
Les complications pulmonaires non infectieuses de l’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques

TITLE
Non-infectious pulmonary complications after allogeneic hematopoietic stem cell transplantation

RÉSUMÉ

Les complications pulmonaires non infectieuses (CPNI) émaillent fréquemment le suivi des patients ayant reçu une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (ACSH) et sont pourvoyeuses d’une mortalité et morbidité importantes. Elles peuvent survenir à différents moments au décours de l’ACSH et concernent les différents territoires anatomiques pulmonaires. Différentes entités histopathologiques ont été décrites, parmi lesquelles la bronchiolite oblitérante constitue la pathologie la plus souvent rencontrée. Bien que leur pathogénie soit encore mal comprise, les CPNI sont le plus souvent associées à une réaction du greffon contre l’hôte (GVH). L’intensification du traitement immunosuppresseur, classiquement indiquée pour le traitement des GVH extrathoraciques peut permettre la résolution de certaines de ces CPNI, mais ce traitement est peu efficace pour d’autres, comme la bronchiolite oblitérante.



ABSTRACT

Non-infectious pulmonary complications (NIPC) frequently occur during the follow-up of patients who underwent allogeneic hematopoietic stem cell transplantation (AHSCT). They are associated with significant mortality and morbidity. They may occur at different moments following ACSH and involve any anatomic lung area. Different histopathological entities have been described, including bronchiolitis obliterans which is the most often diagnosed disease. Despite a poorly understood pathogenesis, NIPC are usually associated with graft versus host (GVH) disease. Intensification of the immunosuppressive therapy, traditionally indicated for the treatment of extra-thoracic GVH disease may allow resolution of some NIPC; however, this treatment is ineffective in several others, like bronchiolitis obliterans.



AUTEUR(S)
F. SCHLEMMER, G. LORILLON, A. BERGERON

Reçu le 18 octobre 2011.    Accepté le 21 octobre 2011.

MOTS-CLÉS
Complication pulmonaire non infectieuse, Bronchiolite oblitérante, Pneumonie organisée, Pneumopathie interstitielle, Allogreffe de cellules souches hématopoïétiques

KEYWORDS
Non-infectious pulmonary complication, Bronchiolitis obliterans, Organizing pneumonia, Interstitial pneumonia, Allogeneic hematopoietic stem cell transplantation

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (144 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier