ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 21/S2 - 2012  - pp.426-433  - doi:10.1007/s13546-011-0342-z
TITRE
Sevrage difficile d’origine cardiaque

TITLE
Heart-related weaning issues

RÉSUMÉ

La survenue d’un œdème aigu pulmonaire est une cause fréquente d’échec du sevrage de la ventilation mécanique, en particulier chez les patients ayant une cardiopathie gauche sous-jacente et une bronchopneumopathie chronique obstructive associée. Trois phénomènes initiateurs à l’origine d’un cercle vicieux sont principalement responsables de l’apparition d’un œdème pulmonaire cardiogénique de sevrage: 1) la négativation de la pression intrathoracique responsable de l’augmentation du retour veineux systémique, du volume sanguin central et de la précharge ventriculaire gauche (VG) ainsi que de l’augmentation de la postcharge VG; 2) l’augmentation du travail respiratoire entraînant une augmentation de la consommation myocardique en oxygène, facteur favorisant la survenue d’une ischémie myocardique chez les patients prédisposés; 3) l’intense stimulation sympathique induite par le stress émotionnel, l’hypoxémie et l’éventuelle hypercapnie survenant lors du débranchement du respirateur. L’œdème pulmonaire de sevrage peut être diagnostiqué sur l’élévation de la pression artérielle pulmonaire d’occlusion lors d’un test de ventilation spontanée (VS). Des moyens moins invasifs que le cathétérisme artériel pulmonaire ont été récemment développés pour diagnostiquer un œdème pulmonaire de sevrage. Ainsi, les variations lors d’un test de VS, d’indices échocardiographiques de la fonction diastolique gauche, ou de la concentration de biomarqueurs tels que le B-type natriuretic peptide (BNP), ou mieux encore de la protidémie ont été démontrés avoir un intérêt diagnostique. Il est important d’identifier les patients présentant un œdème pulmonaire de sevrage car un traitement approprié par diurétiques et/ou vasodilatateurs (comme les dérivés nitrés), choisi en fonction du mécanisme supposé être prédominant, peut permettre le succès du sevrage.



ABSTRACT

Acute pulmonary oedema is a frequent cause of failure of weaning from mechanical ventilation, especially in patients with underlying left-sided heart disease and associated chronic obstructive pulmonary disease. There are three main factors that can lead to the development of cardiogenic pulmonary oedema during weaning: (1) negative intrathoracic pressure, which leads to an increase in systemic venous return pressure, central blood volume and left ventricular preload, as well as increasing the left ventricular afterload; (2) increase in respiratory rate, leading to an increase in myocardial oxygen demand, which increases the risk of myocardial ischaemia in predisposed patients and (3) intense stimulation of the sympathetic nervous system caused by emotional stress, hypoxaemia, and in some cases, hypercapnia when patients are disconnected from a ventilator. An increase in pulmonary artery occlusion pressure measured during a spontaneous breathing trial using a pulmonary artery catheter can be used to help diagnose weaning-induced pulmonary oedema. Less invasive diagnostic methods have also recently been developed. Thus, during a spontaneous breathing trial, changes in echocardiographic indices of left ventricular function or in B-type natriuretic peptide (BNP) biomarker levels and in plasma protein concentration have been reported to have diagnostic value in weaning-induced pulmonary oedema. It is important to diagnose patients presenting with weaning-induced pulmonary oedema, as appropriate treatment with diuretics and/or vasodilators (e.g. nitrate derivatives), based on the predominant mechanism, can enable successful weaning.



AUTEUR(S)
O. HAMZAOUI, X. MONNET, J.-L. TEBOUL

Reçu le 24 octobre 2011.    Accepté le 1 novembre 2011.

MOTS-CLÉS
Œdème pulmonaire cardiogénique, Sevrage de la ventilation, Cathétérisme artériel pulmonaire, Pression artérielle pulmonaire d’occlusion, Échocardiographie, B-type natriuretic peptide (BNP), Protidémie

KEYWORDS
Cardiogenic pulmonary oedema, Weaning from mechanical ventilation, Pulmonary artery catheter, Pulmonary artery occlusion pressure, Echocardiography, B-type natriuretic peptide (BNP), Plasma protein concentration

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (139 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier