ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 22/2 - 2013  - pp.146-154  - doi:10.1007/s13546-013-0649-4
TITRE
Pression artérielle: quel objectif à l’occasion d’un accident vasculaire cérébral aigu ?

TITLE
Blood pressure: what happens during an acute stroke?

RÉSUMÉ

À la phase aiguë d’un accident vasculaire cérébral (AVC), plus de 80 % des patients présentent une élévation de la pression artérielle (PA). Les données observationnelles montrent une relation entre PA élevée et mauvais pronostic. Alors que le bénéfice d’une baisse de la PA est clairement établi en prévention primaire et secondaire des AVC, sa prise en charge lors de la phase aiguë demeure controversée. Les recommandations actuelles de prise en charge diffèrent selon qu’il s’agit d’un infarctus cérébral ou d’une hémorragie intracérébrale. Il existe des arguments physiopathologiques aussi bien pour l’utilisation d’un traitement visant à faire baisser la PA que pour le respect d’une PA élevée, voire pour une élévation active. Cependant, les données issues d’essais randomisés restent limitées et pour l’instant très décevantes. Cet article se propose de rappeler les grands principes physiopathologiques de la circulation cérébrale, puis de décrire les principales études afin de mieux comprendre les limites des recommandations actuelles concernant la gestion de la PA à la phase aiguë d’un infarctus ou d’une hémorragie cérébrale.



ABSTRACT

At the acute stage of ischemic or hemorrhagic stroke, elevation of blood pressure (BP) occurs in at least 80% of the patients. Observational studies have shown that patients with elevated BP have a worse prognosis. While the benefit of BP reduction is clearly established for primary and secondary stroke prevention, BP management at the acute stage remains controversial. Current guidelines differ according to whether the patient presents an ischemic or hemorrhagic stroke. Available pathophysiological data argue either in favor or against intensive BP reduction. However, evidence from randomized clinical trials remains scarce and disappointing. We reviewed the pathophysiology of brain circulation and published evidences in order to examine the limitations of current guidelines for BP management after acute ischemic and hemorrhagic strokes.



AUTEUR(S)
J. COGEZ, A.L. BONNET, E. TOUZÉ

Reçu le 8 octobre 2012.    Accepté le 6 décembre 2012.

MOTS-CLÉS
Accident vasculaire cérébral, Pression artérielle, Phase aiguë

KEYWORDS
Stroke, Blood pressure, Acute stage

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (179 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier