ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 22/3 - 2013  - pp.238-244  - doi:10.1007/s13546-013-0667-x
TITRE
Soins de bouche et pneumonies acquises sous ventilation mécanique

TITLE
Oral care and ventilator-associated pneumonia

RÉSUMÉ

La reconnaissance du rôle de la colonisation oropharyngée, par des bactéries pathogènes, comme vecteur des pneumonies acquises sous ventilation mécanique (PAVM) a conduit à reconsidérer l’hygiène buccale et les soins oropharyngés comme des armes de prévention de ces infections. Dans cette optique, plusieurs approches ont été évaluées: mécanique, notamment par le brossage des dents, ou pharmacologique par l’application locale d’un antiseptique et/ou d’antibiotique(s). Mais si la littérature est abondante, sa qualité est souvent faible; il est donc difficile de conclure quant à la meilleure stratégie de soins oraux à appliquer. Ainsi, de nombreuses interrogations persistent quant aux moyens utilisés pour leur réalisation, le type d’agent décontaminant à appliquer localement ou encore le rythme d’application. La chlorhexidine 2 % semble la plus efficace, mais cette formulation n’est pas à l’heure actuelle commercialisée en France. La décontamination oropharyngée par des antibiotiques non absorbables diminue l’incidence des PAVM et la mortalité, mais pose question quant à l’émergence potentielle de résistances bactériennes secondaires.



ABSTRACT

For a long time, oral care has been considered as a component of patient’s comfort. Recently, the identification of oropharyngeal colonization as a main factor in the pathogenesis of ventilator-associated pneumonia (VAP) led to reconsider oral care as a possible means for prevention. In this purpose, mechanical (essentially tooth brushing) and pharmacological (oropharyngeal antiseptic and/or nonabsorbable antibiotics applications) approaches have been described. However, most of the published studies have weak methodology, ruling out any definitive conclusion regarding the relevance of such strategies. The technique to use for oral care, the type of decontaminant to choose, and the frequency of application are not well defined. For this indication, 2% chlorhexidine appears as the antiseptic of choice, but this formulation is not available in France. Local application of non-absorbable antibiotics is effective to reduce VAP and decrease mortality but the potential risk to develop bacterial resistance remains unclear.



AUTEUR(S)
P. SEGUIN, Y. LAUNEY, N. NESSELER, Y. MALLEDANT

MOTS-CLÉS
Soins de bouche, Réanimation, Pneumonies acquises sous ventilation mécanique

KEYWORDS
Oral care, Intensive care unit, Ventilator-associated pneumonia

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (127 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier