ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 22/3 - 2013  - pp.257-264  - doi:10.1007/s13546-013-0677-8
TITRE
Drainage des sécrétions sous-glottiques et pneumonies acquises sous ventilation mécanique

TITLE
Subglottic secretions drainage and ventilator-associated pneumonia

RÉSUMÉ

Le drainage des secrétions sous-glottiques fait partie des recommandations éditées pour prévenir les pneumonies acquises sous ventilation mécanique (PAVM) avec un niveau de preuve considéré comme élevé, spécialement pour les PAVM dites précoces. Les différentes méta-analyses consacrées à cette thématique et regroupant au fur et à mesure du temps les données des études publiées, montrent que le drainage des sécrétions sous-glottiques est associé à une réduction relative de 44 % de l’incidence des PAVM, ainsi qu’à une réduction de la durée de ventilation et du séjour en réanimation. Ces résultats ne s’accompagnent d’aucun bénéfice sur la mortalité en réanimation ou hospitalière. Contrastant avec ces données, la diffusion de cet axe de stratégie de prévention des PAVM au sein des unités de réanimation reste limitée. Plusieurs explications peuvent être avancées: doutes persistants sur l’innocuité du drainage des sécrétions sous-glottiques, absence de détermination des modalités optimales de drainage, caractère déconcertant de la variabilité du volume de sécrétions recueillies entre chaque patient et pour un même patient pendant la durée de l’assistance respiratoire, surcoût initial des sondes endotrachéales permettant la réalisation du drainage des sécrétions sous-glottiques, disponibilité de ces sondes dans les structures de soins, hors réanimation, impliquées dans la mise en place des sondes endotrachéales (bloc opératoire, services d’accueil des urgences, service mobile d’urgence et de réanimation…).



ABSTRACT

Drainage of subglottic secretions is one of the recommended interventions for prevention of ventilatorassociated pneumonia (VAP) with a high level of evidence, especially regarding early-onset pneumonia. All metaanalysis found that the use of subglottic secretions drainage reduces VAP occurrence with a relative risk reduction of 45% and improves clinical outcomes including duration of mechanical ventilation or length of intensive care unit (ICU) stay despite no beneficial effect on ICU or hospital mortality. Contrasting with these data, implementation of subglottic secretions drainage in the ICU remains not widespread. Several explanations could be suggested: doubts on the harmlessness of the use of subglottic secretions drainage, lack of gold standard to perform the drainage, high variability in the volume of secretions suctioned among patients and, for each patient during the period of mechanical ventilation, initial over-cost of specific endotracheal tubes, and availability of theses devices in the services involved in patent intubation before ICU admission.



AUTEUR(S)
J.-C. LACHÉRADE

Reçu le 30 novembre 2012.    Accepté le 4 mars 2013.

MOTS-CLÉS
Prévention, Pneumonie acquise sous ventilation mécanique, Sécrétions sous-glottiques, Drainage, Unités de réanimation

KEYWORDS
Prevention, Ventilator-associated pneumonia, Subglottic secretions, Drainage, Intensive care unit

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (144 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier