ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 22/3 - 2013  - pp.281-289  - doi:10.1007/s13546-013-0679-6
TITRE
Nouveautés et perspectives thérapeutiques des pneumonies acquises sous ventilation mécanique à Pseudomonas aeruginosa

TITLE
New treatments in Pseudomonas aeruginosa ventilator-associated pneumonia

RÉSUMÉ

Pseudomonas aeruginosa est fréquemment responsable d’infections respiratoires acquises à l’hôpital, notamment chez les patients de réanimation. L’importante morbimortalité de ces infections est en partie liée aux difficultés thérapeutiques, en rapport avec une augmentation inéluctable de la résistance aux antibiotiques, évoluant nettement plus rapidement que la recherche dans ce domaine. Par conséquent, de nouvelles voies de recherche ont vu le jour afin de développer des nouveaux moyens de prévention et de traitement. Aux cotés d’anciennes molécules réémergentes du fait de leur efficacité persistante (telle que la colistine), de nouveaux antibiotiques récemment ou bientôt sur le marché et de nouveaux inhibiteurs luttant contre les mécanismes de résistance, l’administration locale des antibiotiques par aérosol semble un bon moyen d’améliorer l’efficacité clinique de ces molécules. Des études s’intéressent actuellement aux peptides antimicrobiens, aux pyocines ainsi qu’à la toxicité microbienne du monoxyde de carbone pour élargir la panoplie des molécules antimicrobiennes disponibles. Parallèlement à ces approches conventionnelles, des thérapeutiques visant à moduler le phénotype bactérien, par inhibition de l’adhésion afin de limiter la colonisation ou par inhibition du système bactérien de communication dénommé « quorum-sensing » pour limiter la virulence, sont en développement, l’utilisation des macrolides entrant dans ce dernier concept. La redécouverte de l’intérêt des bactériophages lytiques, virus spécifiques des bactéries induisant leur lyse, est récente dans les pays occidentaux malgré une utilisation à grande échelle dans les pays d’Europe de l’Est au décours de la Seconde Guerre mondiale. Enfin, des éléments épidémiologiques et expérimentaux pourraient nous amener à nous intéresser davantage au rôle de la colonisation fongique des voies aériennes sur le développement d’une pneumonie bactérienne.



ABSTRACT

Pseudomonas aeruginosa is frequently responsible for hospital-acquired pneumonia, especially in intensive care unit (ICU) patients. A foreseeable increase in antibiotic resistance, evolving faster than development of new antibiotics, favors the high morbidity and mortality of these infections. While former molecules are reemerging due to their sustained efficacy like colistin, new antibiotics, new inhibitors of resistance as well as topical antibiotics by aerosol are currently developed to improve the available therapeutic options. Innovative research has emerged to develop alternatives for prevention and treatment of P. aeruginosa pneumonia. Antimicrobial peptides, carbon monoxidereleasing molecules, and pyocins should widen the field of antimicrobial molecules. New treatments aim to modulate P. aeruginosa phenotype by inhibiting bacterial adhesion and communication including macrolides to inhibit the quorum-sensing. Moreover, rediscovery of lytic bacteriophages, which are specific viruses inducing bacterial lysis, is recent in Western countries despite large-scale use in Eastern Europe following the Second World War. Bacteriophages may be suitable for the treatment of ventilator-associated pneumonia, especially if related to multidrug resistant P. aeruginosa. Finally, epidemiological and experimental data may lead us to focus on the role played by fungal colonization in the pathogenesis of bacterial pneumonia.



AUTEUR(S)
D. ROUX, J.-D. RICARD

Reçu le 31 janvier 2013.    Accepté le 6 mars 2013.

MOTS-CLÉS
Pseudomonas aeruginosa , Pneumonie acquise sous ventilation mécanique, Immunothérapie, Phagothérapie, Candida albicans

KEYWORDS
Pseudomonas aeruginosa , Ventilatorassociated pneumonia, Immunotherapy, Phage, Candida albicans

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (164 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier