ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 22/5 - 2013  - pp.455-461  - doi:10.1007/s13546-013-0697-4
TITRE
Le syndrome obésité-hypoventilation: revue de la littérature

TITLE
Obesity-hypoventilation syndrome: state-of-the-art

RÉSUMÉ

Le syndrome obésité-hypoventilation (SOH) associe une obésité et une insuffisance respiratoire chronique hypercapnique, en l’absence d’autres causes d’hypercapnie. Le syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil a une très forte prévalence chez ces patients (80 %). Son incidence tend à augmenter, parallèlement à l’épidémie d’obésité dans les pays occidentaux. Les signes cliniques (dyspnée, fatigue) ne sont pas spécifiques et peuvent conduire à des erreurs diagnostiques. Il s’agit d’une pathologie sousdiagnostiquée entraînant des séjours itératifs en soins intensifs pour détresse respiratoire aigu associée à des signes de décompensation cardiaque droite. L’absence de prise en charge adaptée du SOH conduit chez ces patients à une altération de la qualité de vie, à une augmentation de la consommation de soins, au développement d’hypertension pulmonaire et de complications métaboliques et vasculaires ainsi qu’à une augmentation de la mortalité, en comparaison aux patients obèses sans SOH. Les traitements actuellement recommandés sont l’assistance respiratoire par ventilation barométrique non invasive (pression positive continue ou ventilation à double niveau de pression), traitement efficace pour réduire la mortalité et bien toléré sur le long terme, et la perte pondérale par prise en charge diététique mais surtout par chirurgie bariatrique.



ABSTRACT

Obesity-hypoventilation syndrome (OHS) is a combination of obesity and hypercapnic chronic respiratory failure, without any other causes of hypercapnia. OHS is frequently associated with obstructive sleep apnea hypopnea syndrome (80%). Its prevalence is increasing in relation to the epidemics of obesity in Occidental countries. Clinical presentation including dyspnea and fatigue is not specific and may explain that OHS is under-recognized, responsible for many recurrent admissions in the intensive care unit for acute hypercapnic respiratory failure, generally associated with clinical right ventricular failure.Without any treatment, patients with OHS have a lower quality of life with increased healthcare expenses by recurrent hospitalisations and are at a higher risk for the development of pulmonary hypertension, metabolic and vascular morbidities as well as early mortality, in comparison to eucapnic obese patients. Available treatments include home continuous or bi-level positive airway pressure therapy, well-tolerated and effective to reduce mortality as well as different approaches for weight loss including bariatric surgery.



AUTEUR(S)
P. PRIOU, W. TRZEPIZUR, F. GAGNADOUX

Reçu le 16 mars 2013.    Accepté le 21 mai 2013.

MOTS-CLÉS
Syndrome obésité-hypoventilation, Hypercapnie, Insuffisance respiratoire, Ventilation barométrique, Chirurgie bariatrique

KEYWORDS
Obesity-hypoventilation syndrome, Hypercapnia, Acute respiratory failure, Positive airway pressure therapy, Bariatric surgery

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (204 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier