ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 22/6 - 2013  - pp.624-633  - doi:10.1007/s13546-013-0726-3
TITRE
Thrombose veineuse cérébrale

TITLE
Cerebral venous thrombosis

RÉSUMÉ

La thrombose veineuse cérébrale est une pathologie rare. Le diagnostic doit être porté d’urgence malgré une symptomatologie neurologique très polymorphe, dominée initialement par les céphalées. Il repose sur la mise en évidence d’une occlusion veineuse et doit être affirmé avec certitude, ce qui nécessite parfois de répéter l’imagerie (imagerie par résonance magnétique, couplée à l’angiorésonance magnétique, angiotomodensitométrie voire artériographie cérébrale). Compte tenu de la diversité des causes et facteurs favorisants, un large bilan est souvent nécessaire. Le traitement repose sur l’anticoagulation efficace même en présence de lésions hémorragiques. L’évolution est imprévisible avec, à la phase aiguë, un risque non négligeable d’aggravation. Le pronostic vital et fonctionnel est nettement meilleur qu’au cours de l’ischémie artérielle. La prise en charge en réanimation est nécessaire en cas de troubles de la vigilance ou en présence de volumineuses lésions avec risque d’engagement cérébral. Des mesures de traitement agressives de l’oedème cérébral doivent rapidement être instaurées dans ces formes graves. Ainsi la craniectomie de décompression a montré une efficacité sur la survie des patients et l’amélioration fonctionnelle.



ABSTRACT

Cerebral venous thrombosis (CVT) is a rare disease, requiring urgent diagnosis and treatment. Clinical presentation is highly variable but headache result in the most frequent presentation (90%). Diagnosis is based on magnetic resonance imaging which shows the thrombus and parenchymal lesions, completed by angiography, magnetic resonance angiography and/or CT angiography. A large spectrum of general and local causes or predisposing factors should be investigated. Treatment is based on full anticoagulation even in the hemorrhagic varieties. Prognosis is better in comparison to arterial stroke (death rate: around 5%). Some severe or even malignant cases need to be identified in order to prevent further complications like cerebral herniation leading to death. In these cases, management in the intensive care unit is indicated and decompressive craniectomy may be lifesaving, allowing a good final functional recovery.



AUTEUR(S)
P. REINER, I. CRASSARD, A.-C. LUKASZEWICZ

Reçu le 25 septembre 2013.    Accepté le 28 septembre 2013.

MOTS-CLÉS
Thrombose veineuse cérébrale, Céphalées, Anticoagulation, Œdème vasogénique, Pronostic

KEYWORDS
Cerebral venous thrombosis, Headache, Anticoagulation, Vasogenic edema, Prognosis

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (342 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier