ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 22/S2 - 2013  - pp.323-335  - doi:10.1007/s13546-012-0628-9
TITRE
Gestion du donneur d’organes pédiatrique

TITLE
Management of paediatric organ donor

RÉSUMÉ

Les greffes pédiatriques souffrent d’une pénurie d’organes que compensent insuffisamment les priorités d’attribution, en particulier chez le petit enfant. Le prélèvement d’organes pédiatrique doit être valorisé par une optimisation de la prise en charge des enfants donneurs potentiels et de leur famille. Le diagnostic de la mort encéphalique est clinique dans un contexte étiologique compatible, et son irréversibilité nécessite d’être confirmée soit par deux électroencéphalogrammes nuls et aréactifs, réalisés selon des critères stricts, soit par une angiographie cérébrale. En réponse à l’arrêt des fonctions neurovégétatives centrales, le traitement neuroprotecteur cède alors la place à la réanimation systémique qui optimise en priorité l’état hémodynamique général et la fonction des greffons potentiels. Une connaissance rigoureuse sur le diagnostic de la mort encéphalique pédiatrique et une réflexion consensuelle sur la réanimation systémique de ces petits donneurs de greffons sont indispensables pour favoriser l’implication de toute une équipe de soins et participer humainement avec la coordination à l’approche de parents anéantis et oser rechercher leur consentement au don.



ABSTRACT

Paediatric transplantation suffers from a real shortage of compatible organs which is not compensated by attribution priorities, particularly in the case of small children. Paediatric organ recovery should be given more importance by optimizing the intensive care of potential organ donors and family counselling. Brain death is a clinical diagnosis made in the presence of complete and irreversible cessation of all brain functions, after identification of a compatible aetiology. The irreversible status of brain death can be confirmed by two isoelectric and non-reactive electroencephalograms, performed in strict conditions or based on cerebral angiography. Once brain death is confirmed, intensive care aims maintaining haemodynamic parameters, to protect organs instead of brain function. Procedures leading to the diagnosis of brain death in children as well as systemic intensive management of small donors should be well-known and accepted by each member of the caring team. This strategy aims at allowing the participation of the whole caring team and obtaining parents’ confidence and consent for donation.



AUTEUR(S)
S. BLANOT

Reçu le 4 septembre 2012.    Accepté le 18 novembre 2012.

MOTS-CLÉS
Mort cérébrale, Pédiatrie, Don d’organe, Réanimation

KEYWORDS
Brain death, Paediatrics, Organ donation, Intensive care unit

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (570 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier