ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 22/S2 - 2013  - pp.359-364  - doi:10.1007/s13546-012-0637-8
TITRE
Mise au point sur les traitements de l’hypertension artérielle pulmonaire de l’enfant

TITLE
Update on targeted therapies in pediatric pulmonary arterial hypertension

RÉSUMÉ

Le traitement de l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) de l’enfant a été révolutionné par l’avènement de traitements oraux spécifiques. Ces traitements sont indiqués exclusivement dans l’HTAP, à distinguer des autres situations cliniques responsables d’hypertension pulmonaire, particulièrement en réanimation. Il n’y a pas de données pédiatriques prouvant que ces nouvelles drogues sont utiles et sûres en dehors des HTAP. En particulier, il n’y a pas aujourd’hui d’information sur l’utilisation de ces drogues spécifiques dans l’HTAP persistante du nouveau-né ou dans la période postopératoire de chirurgie cardiaque. Le traitement des HTAP associées aux cardiopathies congénitales est un des problèmes actuellement difficiles à approcher. C’est également celui où les espoirs sont les plus grands. Les antagonistes des récepteurs à l’endothéline et les inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (PDE-5) ont reçu une autorisation pédiatrique. Les thérapeutiques les plus utilisées en réanimation sont les analogues de la prostacycline, disponibles uniquement par voie parentérale, la voie intraveineuse étant la plus adaptée. Ces différentes drogues peuvent être utilisées seules ou en combinaison, instaurées de façon séquentielle ou d’emblée. De nombreux essais thérapeutiques sont en cours chez l’adulte et l’enfant et laissent présager des progrès prochains. Les traitements non médicamenteux ont une place importante: l’atrioseptotomie, l’anastomose de Potts ainsi que la transplantation pulmonaire sont indiquées quand le traitement médical maximal ne suffit plus.



ABSTRACT

Treatment of pediatric pulmonary arterial hypertension (PAH) has dramatically changed with the recent availability of specific oral drugs. These new treatments have been exclusively approved in PAH that should be differentiated from other causes of pulmonary hypertension particularly frequent in intensive care unit (ICU) patients. In pediatrics, data assessing efficacy and safety of these drugs do not exist in other settings than PAH. Consistently, these drugs are not recommended in persistent pulmonary hypertension of the newborn or during the postoperative course of cardiac surgery, even if routinely used. Treatment of PAH associated with congenital heart diseases represents a major concern and designing trials is challenging due to the possible benefits for children. Endothelin receptor antagonists and phosphodiesterase-5 (PDE-5) inhibitors have been approved in Europe for children use. Prostanoids including epoprostenol are largely used in the ICU, mostly by intravenous route. Specific PAH drugs may be used alone or in combination. Several trials are ongoing to test the best combination strategy with preliminary hopeful results suggesting significant improvement for the future. Creation of right-to-left shunts (atrioseptotomy and Potts’ anastomosis) as well as lung transplantation should be indicated when children’s clinical situation worsen despite optimal PAH pharmacological management.



AUTEUR(S)
D. BONNET, M. LÉVY, F. BAJOLLE

Reçu le 22 août 2012.    Accepté le 26 novembre 2012.

MOTS-CLÉS
Hypertension artérielle pulmonaire, Antagoniste des récepteurs de l’endothéline, Inhibiteur de la phosphodiestérase-5, Prostacycline, Pédiatrie

KEYWORDS
Pulmonary arterial hypertension, Endothelin receptor antagonist, Prostacycline, phosphodiestérase-5 inhibitor, Pediatrics

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (188 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier