ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 23/2 - 2014  - pp.222-229  - doi:10.1007/s13546-014-0838-9
TITRE
La pression artérielle : modèles physiologiques pour le réanimateur

TITLE
Arterial pressure in the intensive care unit: physiological models

RÉSUMÉ

À partir de modèles physiologiques simples de la circulation, la courbe de pression artérielle (PA) périphérique fournit des renseignements qui dépassent le simple recueil de la PA systolique, diastolique, moyenne et pulsée. La PA moyenne est en première approximation constante entre l’aorte et une grosse artère périphérique, et cette propriété peut être mise à profit pour estimer de nombreuses variables hémodynamiques (résistance, élastance, travail ventriculaire gauche). Même si les PA systolique et pulsée sont amplifiées entre l’aorte et la périphérie, certaines hypothèses validées permettent d’évaluer simplement la réserve de précharge à l’aide des variations respiratoires de la PA pulsée périphérique. Le développement récent des techniques tonométriques artérielles devrait permettre d’optimiser la prise en charge hémodynamique des patients de réanimation en donnant accès à une estimation de la compliance artérielle totale, de la constante de temps du Windkessel aortique, du débit cardiaque et de la balance entre apports et besoins myocardiques en oxygène. L’intérêt de la modélisation de l’onde de pression artérielle a été réactivé par la remise en question récente de la contribution des ondes de réflexion à la pression systolique centrale. L’égalité entre la PA systolique aortique et le second pic systolique de la PA périphérique, reste à ce jour difficilement explicable par les modèles classiques, et il est probable que des modèles alternatifs seront développés dans un futur proche.



ABSTRACT

For cardiovascular care in the intensive care unit (ICU), it may be useful to apply simple physiological equations. Mean blood pressure is constant from aorta to peripheral large arteries, and this allows calculating total arterial resistance, arterial elastance, and left ventricular work and power. Both systolic and pulse pressure are physiologically amplified from aorta to periphery. However, simple physiological models help explain why respiratory variations in peripheral pulse pressure precisely quantify the amount of cardiac preload in reserve in numerous ICU patients. The recent development of arterial tonometry may allow the non-invasive assessment of aortic compliance, time constant of the aortic Windkessel, cardiac output, and myocardial oxygen supply/demand ratio. The role of pressure wave reflection in the build-up of aortic pressure is still debated. Several studies have consistently documented that the second systolic peak of radial artery pressure matches the systolic aortic pressure, and this could be explained by new pressure propagation models rather than by classic models, a point that deserves further studies.



AUTEUR(S)
D. CHEMLA

Reçu le 5 novembre 2013.    Accepté le 25 novembre 2013.

MOTS-CLÉS
Résistance vasculaire systémique, Compliance artérielle, Variations respiratoires de la pression pulsée, Viscosité, Pression circulatoire moyenne, Modèle de Windkessel

KEYWORDS
Systemic vascular resistance, Arterial compliance, Respiratory pulse pressure variations, Mean circulatory pressure, Winkessel model

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,75 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier