ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 23/4 - 2014  - pp.455-462  - doi:10.1007/s13546-014-0900-2
TITRE
Transfusions de plasma en réanimation pédiatrique

TITLE
Plasma transfusions in the pediatric intensive care unit

RÉSUMÉ

Alors que les transfusions sanguines sont utilisées depuis le xix e siècle, le plasma n’est disponible que depuis 1941. Pendant la Seconde Guerre mondiale puis la guerre de Corée, le plasma était principalement utilisé comme remplissage vasculaire. L’indication aux transfusions de plasma a depuis été progressivement modifiée, pour devenir principalement un moyen de corriger des déficits en facteurs de la coagulation ou de prévenir des saignements. Actuellement, c’est un traitement fréquemment utilisé dans les unités de réanimation adultes et pédiatriques.

De nombreuses études observationnelles ont cependant montré que les transfusions de plasma ne corrigent pas les troubles modérés de la coagulation. De plus, des études épidémiologiques récentes ont également décrit que ces transfusions sont associées à une augmentation de la morbidité et mortalité chez les patients sévèrement malades. C’est pourquoi le plasma, comme n’importe quel autre traitement, ne devrait être utilisé que si les bénéfices dépassent les risques. La plupart des experts, basés sur des données observationnelles, conseillent donc de limiter son utilisation aux patients avec un saignement massif, ou en présence d’un saignement actif associé à un trouble de la coagulation documenté et d’éviter l’utilisation du plasma en l’absence de saignement quels que soient les résultats de l’hémostase.

Dans cette revue, nous allons revoir l’évidence actuellement disponible sur les transfusions de plasma et discuter de ses indications.



ABSTRACT

Whereas red blood cell transfusions have been used since the nineteenth century, plasma has only been available since 1941. It was originally mainly used as volume replacement, mostly during World War II and the Korean War. Over the years, its indication has shifted to correcting coagulation factors deficiencies or to preventing bleeding. Currently, it remains a frequent treatment in the intensive care unit, both for critically ill adults and children.

However, observational studies have shown that plasma transfusion fail to correct mildly abnormal coagulation tests. Furthermore, recent epidemiological studies have shown that plasma transfusions are associated with an increased morbidity and mortality in critically ill patients. Therefore, plasma as any other treatment has to be used when the benefits outweigh the risks. Based on observational data, most experts suggest limiting its use either to massively bleeding patients, or bleeding patients who have documented abnormal coagulation tests, and refraining for transfusing plasma to non-bleeding patients whatever their coagulation tests.

In this paper, we will review current evidence on plasma transfusions and discuss its indications.



AUTEUR(S)
S. LABARINAS, D. ARNI, O. KARAM

Reçu le 24 janvier 2014.    Accepté le 10 juin 2014.

MOTS-CLÉS
Transfusion, Plasma, Dérivé du plasma, Effet clinique

KEYWORDS
Transfusion, Plasma product, Clinical effect

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (144 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier