ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 23/4 - 2014  - pp.392-401  - doi:10.1007/s13546-014-0902-4
TITRE
Mécanismes neurophysiologiques de la dyspnée : de la perception à la clinique

TITLE
Neurophysiological mechanisms of dyspnea: From perception to symptoms

RÉSUMÉ

La dyspnée est un symptôme majeur des maladies respiratoires, tant chroniques qu’aiguës. En réanimation, elle concerne jusqu’à la moitié des patients sous ventilation artificielle. De nombreux arguments suggèrent que la prise en charge de la dyspnée doit être une priorité chez les patients qui en souffrent, ce au même titre que la douleur.

Les récentes avancées dans la compréhension des mécanismes de la dyspnée ont permis d’identifier non pas une mais plusieurs sensations de dyspnées dont les mécanismes sont différents, aussi bien en termes d’afférences (récepteurs et voies de transmission) que d’aires cérébrales d’intégration. La dyspnée résulte d’un déséquilibre entre la commande respiratoire centrale et la réponse périphérique de l’appareil respiratoire. C’est une sensation multidimensionnelle associant simultanément à la fois une composante sensorielle et émotionnelle. Identifier, évaluer et caractériser la dyspnée dans ses différentes composantes est aujourd’hui possible grâce à des échelles et des scores validés. La prise en charge thérapeutique de la dyspnée reste cependant difficile. Les traitements pharmacologiques actifs sont peu nombreux et potentiellement délétères dans certaines situations. Le développement d’alternatives non pharmacologiques présente de nombreux intérêts mais reste encore dans le domaine de la recherche.



ABSTRACT

Dyspnea is one of the major symptoms of acute and chronic respiratory diseases. In the intensive care unit, up to half of mechanically ventilated patients suffer from dyspnea. In these patients, the detection and treatment of dyspnea should be a priority, such as for pain.

Recent pathophysiological key findings have individualized several and various forms of dyspnea, each of them involving given receptors, pathways, and cerebral integration areas. Dyspnea is a multidimensional feeling including emotional and sensorial components. Dyspnea results from an imbalance between the central respiratory command and the ability of the respiratory system to match this demand. Various scores and scales now allow an easy detection, evaluation and characterization of dyspnea in its different components. However, the treatment of dyspnea is still challenging. Few pharmacologically active treatments are available and they all bear potentially deleterious adverse effects. Non-pharmacological treatments are promising techniques but are still under research.



AUTEUR(S)
L. DANGERS, C. MORELOT-PANZINI, M. SCHMIDT, A. DEMOULE

Reçu le 23 avril 2014.    Accepté le 10 juin 2014.

MOTS-CLÉS
Dyspnée, Neurophysiologie respiratoire

KEYWORDS
Dyspnea, Respiratory neurophysiology

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (886 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier