ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 23/4 - 2014  - pp.445-454  - doi:10.1007/s13546-014-0905-x
TITRE
Prévention des troubles de l’oralité en réanimation pédiatrique : mise au point et expérience récente de l’hôpital Robert Debré

TITLE
Prevention of orality disorders in the paediatric intensive care: a review and the recent experience of Robert-Debré hospital

RÉSUMÉ

Chez les nourrissons hospitalisés en réanimation pédiatrique, un trouble de l’oralité peut s’installer précocement du fait d’un manque de sollicitations positives et de la réalisation de soins intrusifs autour de la bouche. Ce trouble apparaît le plus souvent dans un contexte de nutrition artificielle. Il est évident devant des difficultés d’alimentation, mais il englobe également des troubles sensoriels, expressifs, relationnels et psychomoteurs. Il est donc essentiel de se projeter dans « l’après-réanimation », et de s’interroger sur les mesures préventives à mettre en place pour diminuer l’incidence de ces troubles, afin de limiter les durées de nutrition artificielle et d’hospitalisation, éviter certains retards psychomoteurs, favoriser un meilleur attachement enfant-parents et améliorer la qualité de vie de l’enfant et de sa famille. Le service de réanimation pédiatrique de l’hôpital Robert Debré s’est intéressé à la prévention des troubles de l’oralité de l’enfant hospitalisé. Un groupe pluridisciplinaire de réflexion sur l’oralité s’est créé en 2011 et a réalisé différentes actions dont une sensibilisation et formation des équipes médicales et paramédicales ainsi que la création d’un protocole de prise en charge préventive et d’un livret explicatif destiné aux soignants et aux familles. Cette initiative a permis une homogénéisation des pratiques au quotidien et une implication des familles. l’impact de notre groupe et de la création du protocole sur le devenir des enfants reste encore difficilement chiffrable, du fait du faible effectif et de la diversité/complexité de la population étudiée, et une évaluation de ce travail reste encore nécessaire. Après une synthèse de la littérature, nous proposerons une présentation de notre activité récente dans le but de prévenir et traiter les troubles de l’oralité secondaires en réanimation pédiatrique.



ABSTRACT

In infants hospitalized in the paediatric intensive care unit (PICU), a disorder of the oral behaviour may occur soon in relation to a lack in feeding reflexes solicitation and performance of invasive oral procedures, often in association with artificial nutrition. Such disorders not only include oral aversion, but also sensory, expressive, relational, and psychomotor issues. Looking beyond the intensive care, measures to lower the incidence of such disorders should be seek to limit durations of artificial nutrition and hospitalization, avoid psychomotor retardation, enable a secure parentinfant attachment, and improve the quality of life for children and family. In 2011, Robert Debré Hospital’s PICU team investigated how to prevent oral disorders in hospitalized child. A multidisciplinary group focusing on “oral behaviour” was set up and took several decisions, including the raise of the medical and paramedical staff awareness and training, the development of a preventive care protocol and a leaflet dedicated to the paramedics and children’s families. This project allowed homogenizing day-to-day practice and better involving PICU children’s families. However, the real impact of these protocol and actions on the future of PICU children remains difficult to estimate due to the limited number of included children and a final evaluation is still required. After a preliminary literature review, this article presents our recent activity in preventing and handling the secondary oral disorders in the PICU.



AUTEUR(S)
I. MENIER, C. DEJONKHEERE, O. BAOU, M.E. MORENO, V. MATTIONI, C. MADRE

Reçu le 2 avril 2014.    Accepté le 23 juin 2014.

MOTS-CLÉS
Oralité, Prévention, Enfant, Nutrition artificielle, Soins intensifs

KEYWORDS
Orality, Prevention, Children, Artificial nutrition, Intensive care

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,21 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier