ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 23/S2 - 2014  - pp.409-413  - doi:10.1007/s13546-013-0734-3
TITRE
Devenir des enfants quittant la réanimation après une décision de limitation ou d’arrêt des traitements. État des connaissances en France

TITLE
Outcome of children who survive despite a decision of treatment limitation in the paediatric intensive care unit

RÉSUMÉ

Le fait que des enfants puissent survivre après une décision de limitation ou d’arrêt des traitements (LAT) est une donnée récente. L’objectif de ce texte est de fournir des données actualisées sur le devenir de ces enfants, sur la communication des informations concernant les LAT aux services d’aval de la réanimation, ainsi que sur le devenir de la décision elle-même. Même si les données sont peu nombreuses, on peut estimer que plus de 20 % des enfants sortent vivants de réanimation après une décision de LAT. Ils sont souvent dans un état de dépendance totale vis-à-vis de l’entourage pour les gestes de la vie quotidienne. D’ailleurs, un enfant sur deux serait réadressé en réanimation en cas de décompensation sévère. Il faut enfin noter que, malgré une amélioration de la transmission des informations en provenance de la réanimation, une marge de progrès est encore possible pour que les équipes d’aval se sentent plus concernées par la mise en oeuvre des décisions.



ABSTRACT

Children survival after a decision of treatment limitation (DTL) in the paediatric intensive care unit (PICU) is a recent concern. Our objectives were to present data on the outcome of children who survived despite DTL, and review how information about DTL is transmitted between PICUs and the teams in charge of the children after PICU discharge. Interestingly, more than 20% of the children survive despite DTL; however, all these children remain dependent on their parents for all activities of daily life. Half of them would be referred to PICU if presenting any severe illness. Additionally, despite significant progress in the transmission of information regarding DLT by PICUs, improvement is still expected to better involve the teams in charge after PICU discharge.



AUTEUR(S)
R. CREMER, A. BINOCHE, C. LE REUN, P. HUBERT

Reçu le 23 août 2013.    Accepté le 25 septembre 2013.

MOTS-CLÉS
Limitation des traitements, Arrêt des traitements, Handicap, Réanimation pédiatrique, Éthique, Études de cohortes, Qualité des soins

KEYWORDS
Withholding treatments, Withdrawing treatments, Paediatric intensive care, Disability, Ethics, Outcome assessment, Health care quality

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (104 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier