ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 23/S2 - 2014  - pp.342-351  - doi:10.1007/s13546-013-0817-1
TITRE
Protection tissulaire: une nouvelle piste

TITLE
Tissue protection: a new approach

RÉSUMÉ

Les infarctus viscéraux demeurent la première cause de mortalité à travers le monde, malgré le développement des stratégies de revascularisation précoce. La taille de l’infarctus est déterminée non seulement par la sévérité de l’ischémie mais également par des processus physiopathologiques initiés à la reperfusion. Expérimentalement, il est possible de limiter l’étendue des lésions de reperfusion par des séquences brèves d’ischémie-reperfusion appliquées, soit avant, soit juste après une ischémie prolongée, dénommées selon le cas préconditionnement ou postconditionnement ischémique. Le conditionnement ischémique agit en activant des voies de signalisations intracellulaires convergeant vers la mitochondrie pour inhiber l’ouverture du pore de transition de perméabilité (PTP) mitochondrial. Ainsi, un postconditionnement pharmacologique peut également être réalisé par l’utilisation de substances, telles que la ciclosporine A (un puissant inhibiteur du PTP mitochondrial), administrée à la reperfusion et capable de prévenir la mort cellulaire dans de nombreux modèles d’ischémie-reperfusion, de même que chez l’Homme. Cet article de mise au point centrera son propos sur les données précliniques du conditionnement tissulaire (ischémique et pharmacologique) et leurs perspectives de translation à l’Homme vers de nouvelles thérapeutiques en réanimation.



ABSTRACT

Visceral infarctions remain the leading cause of mortality in the world, in spite of the development of early reperfusion strategies. Infarct size is determined not only by the severity of ischemia but also by pathological processes initiated at reperfusion. Experimental evidences suggest that brief ischemia-reperfusion periods, called ischemic preconditioning or postconditioning, and performed either before or just after a sustained ischemia, respectively, limit reperfusion injuries. Ischemic conditioning activates several primary pathways that inhibit mitochondrial permeability transition pore opening. Thus, pharmacological interventions like cyclosporine A, a potent permeability transition pore inhibitor, are also able to reduce cell death, when administered at reperfusion (pharmacological postconditioning), in numerous ischemiareperfusion models including in humans. This review will focus on the physiological preclinical data on both ischemic and pharmacological conditioning that are relevant to their translation to clinical therapeutics in intensive care medicine.



AUTEUR(S)
L. ARGAUD, M. COUR

Reçu le 18 septembre 2013.    Accepté le 6 novembre 2013.

MOTS-CLÉS
Ischémie-reperfusion, Infarctus du myocarde, Accident vasculaire cérébral, Postconditionnement, Pore de transition de perméabilité mitochondrial, Ciclosporine A

KEYWORDS
Ischemia-reperfusion, Myocardial infarction, Stroke, Postconditioning, Mitochondrial permeability transition pore, Cyclosporine A

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (281 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier